ANTUSI A8 Alarme antivol feu arrière Vélo

ANTUSI A8

 

 

ANTUSI A8
ANTUSI A8

 

C’est un phare arrière multi-fonction, dont une alarme anti-vol assez bien pensée. Le phare arrière ne fait pas que clignoter mais il a aussi un détecteur de mouvement qui fait que lorsque vous freinez le phare réagit un peu comme un feu stop. C’est ce même détecteur de mouvement qui est utilisé pour protéger le vélo.

Elle possède une télécommande qui permet d’actionner l’alarme ( système radio et non infrarouge ), de déclencher une sonnette ou d’activer le mode de luminosité. Le fait qu’elle soit intégrée dans le phare, permet aussi de rester discret.

pack alarme vélo

La boîte est assez fournie , deux attaches pour le mettre sous la selle directement ou sur la potence de la selle, télécommande plus son support pour le mettre sur le guidon, cable usb, serrages ( mais pas de chargeur, il faudra un chargeur 2A minimum ).

Marque ANTUSI A8
Matériel ABS, acier inoxydable (c’est uniquement la visserie )
Batterie hôte Batterie lithium polymère rechargeable 800mAh, autonomie jusqu’à 4 mois ( donc sans lumière )
Taille de l’hôte 50 x 43 x 42mm
Perles de la lampe ÉPI
Batterie de contrôle à distance Pile alcaline 12V 27A ( pour la télécommande )
Taille de la télécommande 58 x 35 x 15mm
Alarme décibel 105-108dB ( environ )
Poids de la lampe 66g

 

Comment ça fonctionne ?

ALARME ANTI-VOL

Avec la télécommande vous activez l’alarme, ou la désactivez, c’est instantané. Un bip pour confirmer la commande et un second bip 5 secondes après pour montrer que l’alarme est activée, un peu comme une voiture.

Si quelqu’un touche le vélo, un premier bip est émis, en cas de récidive, un second bip plus menaçant et au troisième, l’alarme stridente se déclenche.

Ce système comporte cependant quelques failles :

1 ) tout d’abord un premier bip peut contraindre le voleur motivé soit à partir, soit à chercher à comprendre d’où cela vient.  Si il connait le système, il lui suffirait de mettre un chiffon sur l’alarme pour réduire son bruit et la détruire. Tout va dépendre de sa dextérité et expérience. Si le vélo est dans la rue, en pleine nuit, alors il devrait pouvoir la neutraliser sans que personne ne réagisse ( surtout en région parisienne ).

A mon avis il vaut mieux mettre l’alarme directement sous la selle et non la tige de selle. Pourquoi ? déjà moins visible sans sa lumière mais aussi parce qu’il lui sera plus difficile de l’atteindre et l’alarme retentira plus longtemps.

Le second problème est la temporisation des bips, en effet entre le premier bip et le deuxième, il n’y a pas à priori de temporisation, ce qui veut dire qu’une première manœuvre puis une deuxième une heure plus tard va enclencher le second bip de la même manière que si c’est un premier bip et un second bip 10 secondes après, dans cette dernière version ça serait plutôt un voleur mais pas dans le premier scénario. Ce qui peut poser un soucis, si il y a du passage ( chien, chat, lieu à forte fréquentation ).

Si l’alarme est enclenchée, la seule solution est de l’éteindre avec la télécommande. Il ne semble pas qu’elle s’arrête au bout d’un moment, sauf si batterie vide. Ça peut être un soucis si elle a fait un enclenchement intempestif et que vous n’êtes pas à côté.

Note : selon la position du vélo, il faudra tout de même que le vélo bouge suffisamment pour qu’il sonne, un petit chien ou un chat pas trop envahissant ne devrait pas actionner l’alarme.

 

FEU STOP

Il y a dans le phare arrière un détecteur de mouvement, si ça freine fortement ou un peu, le feu stop intensifie fortement la lumière, comme un feu stop de voiture. C’est très efficace je trouve, néanmoins, selon la façon dont le vélo peut bouger, il pourra s’actionner de temps à autre de manière intempestive, mais ce n’est pas un soucis, l’essentiel est d’être vue non ?

 

Flash

3 modes : Slow Flash ( clignote lentement ), Breathing Flash ( un peu comme un respiration, s’éteint et s’allume lentement de façon graduée ), Steady on : lumière constamment allumée. Mais attention ces trois modes n’activent pas toutes les options.

  • Slow Flash, donnée pour 40 heures de fonctionnement, soit presque deux jours en permanence, suffisant je pense 🙂 c’est l’option la plus complète avec l’activation du senseur de mouvement et donc du mode stop. Lorsque pendant 30 secondes il n’y a plus de mouvement, il s’éteint.
  • Breathing Flash est donnée pour 30 heures, donc consomme plus, mais il garde les options du slow flash.
  • Steady on, n’utilise aucune option du senseur, donc pas de mode stop. Durée de la batterie , 20h dans ce mode.

 

 

 

 

 

Conclusion du test

Ce système d’alarme, peu onéreux, environ 20€ début 2020, permet d’avoir à la fois une alarme et un feu stop. L’alarme pourra être utile, faire fuir un voleur d’opportunité pas trop expérimenté ne voulant pas trop se prendre la tête, surtout dans un  environnement fréquenté, de jour , avec un cadenas/chaîne correct, ça devrait largement faire l’affaire…Sur un voleur expérimenté dans un endroit peu fréquenté de nuit, l’alarme ne sera pas forcément efficace ,car plus ou moins facilement neutralisée, mais c’est mieux que rien.

De nuit, et de jour selon les endroits, un bon cadenas en U  ou une chaîne de qualité ( minimum 10mm voir 16mm dans l’idéal, mais si vous n’avez pas de VAE c’est lourd….) d’épaisseur pour éviter les « petites » pinces « monseigneur » trop facile à emporter , en complément de cette alarme devrait permettre tout de même de fortement limité les risques, car pendant qu’ils vont s’acharner sur le cadenas/chaîne, l’alarme devrait s’enclencher et donc permettre en théorie de faire fuir le voleur. Ils devront donc d’abord neutraliser l’alarme puis le système d’attache, et la perte de temps dans ce genre de situation est toujours en votre faveur.

Ce produit donc ne va pas faire de miracle, mais c’est un outil en plus de sécurité anti-vol, et de nuit pour le feu stop, pas trop mal pensé et qui doit être en complément de votre système d’attache. 

 

Les +:

  • Lumineux de nuit et de jour
  • Alarme intégrée dans un phare arrière, plutôt discret.
  • Plusieurs modes, clignotement rapide, lent, fixe
  • Mode « stop » la luminosité augmente lors qu’on ralentis fortement.
  • Alarme puissante en cas de détection de mouvement du vélo, avec plusieurs palier avant alarme complète
  • Télécommande radio
  • Autonomie annoncée en veille ( pas encore pu vérifier 🙂 de 4 mois environ.
  • Discret
  • Deux modes d’accroches fournis
  • Effet surprise si le voleur ne connait pas ce système
  • Sonnette puissante dans la circulation, normalement une voiture devrait l’entendre facilement si pas loin.
  • IPX5, étanche ( pas au nettoyeur à pression, mais à la pluie 😉

Les – :

  • Arrachage plus ou moins facile, si le voleur connait le système ( voir explication au dessus )
  • Déclenchement par palier sans temporisation ( voir explication au dessus )
  • le mode stop fonctionne sans l’action du frein, il peut donc parfois s’allumer fortement sans vraiment freiner ( voir explication au dessus )
  • Si alarme déclenchée, si vous ne l’arrêtez pas… il continue ( combien de temps ? )
  • Bruit sonnette étrange, ça peut faire peur ! pour des piétons.

 

Vélo / par

Auteur de l’article : mxp2