Freebox Delta pourquoi c’est une « Révolution » chez Free

 

freebox-delta-free

 

 

Baisse du chiffre d’affaire en 2018

Le chiffre d’affaires est en recul de -2,2%, il s’établissait ainsi à 1 334 millions d’euros au 30 juin 2018, contre 1 356 millions d’euros au 30 juin 2017. Face à ces chiffres qui ont été punis par la chute de l’action de Free, Xavier Niel a dû réagir, et c’est probablement ces chiffres inquiétants depuis quelques années qui ont contraint la société à prendre son temps pour la nouvelle box, en ayant probablement lourdé d’autres projets de box.

Beaucoup sont surpris par la nouvelle box de Free, notamment par sa grille tarifaire.

En réalité c’est logique, il s’agit probablement pour Free d’une nouvelle politique qui a pour but d’augmenter le panier moyen par mois en baisse au troisième trimestre, selon les estimations du site Boursier.com.

Cette information et les mauvais résultats relatifs de cette année, 2018, ont contraint probablement Free à faire un choix budgétaire différent, en clair cette box s’adresse à ceux qui ont les moyens de payer presque 60€ par mois, plus les frais de mises en service ( 99€ à 149€ ) sauf pour les abonnés de plus de 8 ans. Augmenter son chiffre d’affaire est vital pour Free.

 

Devialet

La marque a eu surement son mot à dire, on voit mal cette marque proposer un produit bas de gamme à bas coût, qui aurait très probablement dévaluée l’image de marque. Devialet propose des produits de luxe pour des connaisseurs et des passionnés de technologies. C’est pareil pour Free avec cette nouvelle Freebox qui a clairement de faire payer un maximum, d’augmenter la marge brut et le panier moyen par mois. Xavier Niel étant actionnaire de Devialet, cette association en bonne intelligence est somme toute logique.

Cette Freebox Delta a donc un seul et unique but : faire payer plus à ceux qui veulent plus, en proposant probablement la meilleure box actuelle.

 

Cette stratégie est risquée et c’est un paris énorme qui peut aussi signer la mort de Free à moyen terme ou long terme.

L’un des risques c’est l’utilité des offres multiples ( Canal+ et Netflix + les journaux ) et la Player. Une personne qui a les moyens de s’acheter une barre de son à 1000€ et plus, va t’il avoir envie d’acheter un Player à 480€ ? qui fera surement doublon. De plus Quid du Dolby Atmos ? qui est aujourd’hui le haut de gamme du son, sans compter l’incompréhensible oublie d’une offre musicale inclus ! qui aurait une logique importante pour une box musicale.

En regardant la nouvelle grille tarifaire de Free, elle devient de plus en compliqué, alors que Free rejetait dès son existence cette complication tarifaire.

Mais elle a le mérite de proposer un tarif pour tous : les moins exigeants, les moins riches, les geeks et les riches prêt à payer le maximum pour avoir le maximum ou presque.

 

La sécurité pour tous ? un pied dans la domotique

 

Un point peu relayé par les sites de médias, c’est la nouvelle stratégie à la Apple sur la domotique. Free veut devenir l’axe central de la sécurité « physique » de ses utilisateurs. Cette voie a surement des possibilités à long terme de faire des revenus en plus, notamment en vendant des objets connectés en plus : télécommande etc, parce que le pack est quand même léger ( une télécommande ? c’est fait pour une personne seule la box ? alors que Free s’adresse à un usage familiale en général ).

Si on intègre le prix moyen d’une centrale d’alarme efficace, avec minimum 50€ sur Aliexpress pour une centrale connectée ( genre Xiaomi ) ou plusieurs centaines d’euro en général pour des produits agrées par les assurances, le prix de la box est déjà moins « délirant ». La question est donc de savoir que vaut cette centrale d’alarme ?

Des points à retenir : étonnamment Free n’a pas agrée son dispositif par des sociétés d’assurances, étonnant surtout pour des personnes qui ont surement de belle chose à surveiller chez eux si ils peuvent mettre autant d’argent sur abonnement et un produit musical à 480€ !

Étonnant aussi de ne pas l’avoir proposé sur la Player One, ce qui aurait pu élargir le panel d’utilisateur, preuve que Free tâtonne dans ce domaine. Free a eu tout de même la bonne idée de proposer interopérabilité avec d’autres produits comme Somfy etc

 

Auteur de l’article : mxp2